Four encastrable - Comparatif 2024

Par Pierre-Jean Alzieu

Mis à jour le 04/04/2024 à 16:06

Les fours encastrables s’intègrent parfaitement dans une cuisine équipée. Contrairement au four ou cuisinière à poser, il s’encastre généralement dans un meuble haut ou bas de sa cuisine. Il propose généralement tout un tas de fonctionnalités. Découvrez nos fiches produits, nos tests et toute l’actualité concernant cet appareil. Comparez les produits entre eux et choisissez le modèle qui vous convient le mieux grâce à notre expertise.

Il existe différents types de fours encastrables qui se distinguent généralement par leur mode de cuisson : à chaleur pulsée, à chaleur tournante, à convection naturelle, à chaleur pulsée et vapeur.

Le four multifonction se distingue généralement des fours traditionnels par l’utilisation d’une
turbine lors de la cuisson. Celle-ci permet de multiplier les modes de cuisson adaptés à
un grand nombre de préparations culinaires. La chaleur tournante associe le fonctionnement de la turbine et de la résistance chauffante placée autour ; l’air est ainsi rapidement chauffé pour assurer des cuissons homogènes. Cela permet notamment la cuisson de plusieurs plats sur différents niveaux sans mélange d’odeurs, ni de saveurs.

La convection naturelle repose sur les résistances électriques placées sur le dessus et le dessous du four. La chaleur tournante permet d’atteindre 200°C en 6 à 8 minutes quand les autres fours peuvent mettre jusqu’à 20 minutes. Ce mode de cuisson représente donc un gain d’énergie non négligeable.

Le four vapeur produit de la vapeur douce (pression saturée à 100°C). Il dispose d’un réservoir d’eau d’une contenance de plusieurs litres permettant de créer de la vapeur. Ce procédé dit « basse pression » assure de hautes qualités de cuisson. La vapeur permet de conserver l’humidité naturelle des aliments pour qu’ils soient croustillants à l’extérieur et tendres et moelleux à l’intérieur.

La capacité d’un four encastrable peut atteindre jusqu’à 76 litres. Certains disposent d’une double cavité pour réduire la consommation d’énergie en accélérant les temps de chauffe, et pour cuire deux plats avec des modes de cuisson différents. Les fours dual cook permettent de choisir le mode de cuisson de la cavité supérieur et/ou inférieur de l’appareil avec un fonctionnement indépendant ou non. Il est ainsi possible de n’utiliser qu’une zone de la cavité pour économiser de l’énergie.

Si la porte battante est la plus usuelle sur ce type d’appareil, il existe également des portes latérales pour une accessibilité maximale. Vous pouvez également vous rabattre sur un four à tiroir qui coulisse sur deux rails.

Les fours sont de plus en plus intelligents et intuitifs, donnant accès à une cuisson assistée et de nombreux programmes de recettes préenregistrées.

Comment choisir un four encastrable ?

Choisir un four encastrable requiert de prendre en compte vos besoins spécifiques et votre budget. Voici les éléments essentiels à considérer :

  1. Dimensions et Niche :
    • Avant tout, mesurez la niche dans votre cuisine pour garantir que le four s’y intègre correctement.
    • La taille du four détermine son volume interne. Prévoyez une niche suffisamment grande en fonction de vos besoins.
  2. Fourchette de Prix :
    • Les fours encastrables sont disponibles dans une fourchette de prix allant de 250 € à 4000 €.
    • Les modèles économiques offrent des options de base avec une cuisson par convection naturelle.
    • Les modèles haut de gamme proposent des programmes de cuisson, des fonctions d’auto-nettoyage (pyrolyse, catalyse, vapeur ou hydrolyse), un mode de cuisson vapeur, et même une fonction rôtissoire.
  3. Détails Importants :
    • Intuitivité des Options : Vérifiez la facilité d’utilisation des programmes.
    • Niveau Sonore : Optez pour un four silencieux.
    • Éclairage : Assurez-vous d’une bonne visibilité à travers la porte vitrée.
    • Sécurité : Recherchez des options de verrouillage et une grille anti-basculement.
    • Classe Énergétique : Consultez cette indication pour évaluer les coûts d’utilisation.
    • Accessoires : Vérifiez le nombre de grilles, les gradins amovibles, la lèchefrite, la plaque à pâtisserie et le tournebroche en fonction de vos besoins.

En résumé, choisissez un four qui répond à vos exigences et s’intègre harmonieusement dans votre cuisine !

Nettoyage du four : catalyse, pyrolyse ou hydrolyse ?

La pyrolyse et la catalyse sont deux systèmes de nettoyage automatique des fours électriques, chacun avec ses avantages et inconvénients. Alors, lequel choisir ? Voici quelques éléments de comparaison pour vous aider dans votre choix.

  1. Catalyse:
    • Définition : La catalyse consiste à programmer le four pour que les parois en émail poreux absorbent les graisses de cuisson et autres détritus jusqu’à leur disparition presque totale.
    • Température minimale requise : Le four doit atteindre au moins 200°C pour que la catalyse soit efficace.
    • Nettoyage partiel : Après un programme de nettoyage, il peut rester quelques saletés sur les parois, mais les dernières générations de fours à catalyse offrent un résultat plus satisfaisant.
    • Avantages :
      • Coût d’achat moins cher qu’un four à pyrolyse.
      • Consommation d’énergie moindre.
    • Inconvénients :
      • Nettoyage non parfait à 100%.
      • Ne nettoie pas les autres équipements du four tels que la grille ou la face intérieure de la porte.
  2. Pyrolyse:
    • Définition : La pyrolyse utilise un procédé différent. Elle fait monter la température du four de 300°C à 500°C pour éliminer totalement les graisses et autres impuretés, les transformant en cendres.
    • Nettoyage complet : La saleté est éliminée à 100%.
    • Consommation d’énergie : Plus élevée que la catalyse en raison de la température plus élevée requise
  3. Hydrolyse:

Le nettoyage hydrolyse est un mode de nettoyage pour les fours qui utilise de la vapeur d’eau pour ramollir et décoller les graisses. Voici comment fonctionne le nettoyage hydrolyse :

  1. Préparation : Versez environ 40 cl d’eau mélangée à du liquide vaisselle au fond de votre four.
  2. Programmation : Sélectionnez le mode hydrolyse et lancez le programme. La durée est d’environ 20 minutes.
  3. Transformation en vapeur : La chaleur du four transforme l’eau en vapeur, qui se dépose sur toutes les parois du four.
  4. Nettoyage facile : Après le cycle d’hydrolyse, il suffit d’ôter avec un chiffon humide une fine couche de cendre résiduelle provenant de la combustion des salissures. Votre four sera impeccable.

Avantages du nettoyage hydrolyse :

  • Écologique : Utilise de la vapeur d’eau sans produits chimiques agressifs.
  • Rapide : Le processus est simple et ne prend que quelques minutes.
  • Économique : Vous pouvez adapter le programme en fonction du degré de salissure et économiser de l’énergie.

Cependant, gardez à l’esprit que le nettoyage hydrolyse ne convient pas pour les salissures très tenaces. En résumé, si vous recherchez un nettoyage plus efficace, optez pour la pyrolyse. Si vous préférez un four plus économique, la catalyse peut être un bon choix. Assurez-vous de choisir le système qui correspond le mieux à vos besoins et à votre budget !