Filtre Samsung Microplastiques : moins polluer avec son lave-linge

Par Marco Mosca

Mis à jour le 05/05/2024 à 16:11

L’heure n’est plus à la rigolade avec la pollution engendrée par tous les microplastiques libérés dans les océans. Et pour éviter que les lave-linge ne rejettent trop de micro-plastiques dans la nature, les industriels les équipent pour le moment de filtres externes. Samsung fait partie des pionniers avec son filtre FT-MF. Prise en main.

Conclusion

Peut-on être convaincu par le filtre FT-MF de Samsung ? Oui, si l’on s’arrête aux détritus récupérés à la sortie de la machine. Il donne le sentiment du devoir accompli. En revanche, fait-il vraiment son boulot de retenir les microplastiques ? Difficile de le savoir faute d’analyse précise. Toujours est-il que ce filtre reste un mal nécessaire, un bon outil pour prendre conscience du phénomène, avant de voir toutes les machines à laver le linge équipées de série…

Avis de LaboMaison

Filtre microplastiques FT-MF Samsung
Filtre microplastiques FT-MF Samsung

 

Vous vous souvenez certainement de cette chanson des Elmer Foot Beat, “le plastique c’est fantastique”. Si elle nous a bien fait rire en son temps, l’heure n’est plus à la rigolade avec la pollution engendrée par tous les microplastiques libérés dans les océans. Alors, avant de voir les lave-linge équipés de série de filtres adéquats (une obligation à compter du 1er janvier 2025), des fabricants commencent à proposer des solutions à installer soi-même pour éviter de rejeter dans la mer des particules polluantes. Electrolux, Samsung et Hisense sont parmi les premiers à le faire. Et nous avons pu prendre en main le filtre FT-MF du géant coréen.

Il s’agit d’un boitier externe que l’on branche à l’évacuation du lave-linge et au raccordement mural d’évacuation de l’eau. Il peut être posé directement sur le lave-linge, ou fixé sur le mur à côté. Mais attention, le boitier Samsung doit être à 95 cm ou plus du sol. Ce n’est pas forcément très pratique pour les machines à laver intégrées dans une cuisine…

Une installation pas si simple que cela

Filtre microplastiques FT-MF Samsung
Filtre microplastiques FT-MF Samsung. Le kit à installer. (c) Labo Maison

 

Petit retour tout d’abord sur son installation qui n’est pas si simple que cela. Les machines à laver le linge peuvent être encastrées dans une cuisine, ce qui va rendre la connexion au filtre extrêmement compliqué. Il faut que ledit engin, d’un volume certain (100 × 215 × 281 mm), soit placé au dessus de la machine puis le raccorder au tuyau d’évacuation de cette dernière, que l’on fixe sous le filtre, et brancher également le tuyau d’évacuation.

Filtre microplastiques FT-MF Samsung. Les branchements. (c) Labo Maison
Filtre microplastiques FT-MF Samsung. Les branchements. (c) Labo Maison

Deux branchements qui ne simplifient pas la pose du boitier (cf croquis ci-dessous) mais que l’on peut toutefois fixer au mur via un support fourni. Une fois les deux tuyaux branchés, il suffit de brancher le filtre et de l’appairer au réseau, pour le gérer via l’application SmartThings de Samsung. L’application permet d’être alerté en cas d’anomalie ou bien quand le filtre est plein. Mais la grande limite du système est que l’application, par défaut, propose de pouvoir faire tourner la machine, même si le filtre est plein. “Les microplastiques seront alors libérés dans l’eau”. C’est tout simplement absurde parce que peu contraignant. Vous pouvez toutefois décocher cette dérivation par défaut pour éviter ce parcours, mais il faudra être vigilant et vider son filtre régulièrement. Un bouton sur le dessus du boitier permet de relancer le processus à chaque fois que l’on vide le filtre.

Un maillage de 65 à 70 micromètres

Une fois l’appareil bien relié et branché, il n’y a plus grand chose à faire si ce n’est donc vérifier son niveau de remplissage. Le filtre comporte des lames qui retiennent les fibres avec un maillage de 65 à 70 micromètres, puis redirigent et compriment les microplastiques, sans boucher le filtre lorsqu’il est plein (tous les 30 cycles environ, soit environ 2 mois). Et quand vient l’heure de la vidange, c’est là que vous vous rendez compte de ce que peut rejeter une machine dans la nature. Une bouillasse informe de fibres et autres cheveux sont retenus par le filtre. Compte tenu de la matière, nous allons visiblement au-delà des microplastiques, probablement des fibres de coton en grande majorité.

Filtre microplastiques FT-MF Samsung. Le filtre après plusieurs utilisation. (c) Labo Maison
Filtre microplastiques FT-MF Samsung. Le filtre après plusieurs utilisation. (c) Labo Maison

 

Dans son rapport de 2020, l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST) explique que “60 à 80 % des fibres seraient libérées au premier lavage”, d’après les chercheurs travaillant sur le sujet. Et la plupart d’entre eux seraient ultra fins, donc passeraient entre les mailles du filet. Donc peu de chance que cela soit majoritairement des microplastiques… Il faut savoir que plus on lave ses vêtements, moins ils perdent leurs fibres.

Conclusion

Peut-on être convaincu par le filtre FT-MF de Samsung ? Oui, si l’on s’arrête aux détritus récupérés à la sortie de la machine. Il donne le sentiment du devoir accompli. En revanche, fait-il vraiment son boulot de retenir les microplastiques ? Difficile de le savoir faute d’analyse précise. Toujours est-il que ce filtre reste un mal nécessaire, un bon outil pour prendre conscience du phénomène, avant de voir toutes les machines à laver le linge équipées de série…

Où acheter le filtre microplastique FT-MF de Samsung ?

LaboMaison s’est associé à Affilizz pour faciliter la recherche du meilleur prix pour le filtre microplastiques FT-MF de Samsung. Grâce à ce partenariat, nous sommes en mesure de proposer des tableaux de prix mis à jour en temps réel, regroupant les offres de différents marchands en ligne.


 

Présentation détaillée du Filtre Microplastiques FT-MF de Samsung

Filtre à microplastiques Samsung FT-MF à brancher sur son lave-linge.
Filtre à microplastiques Samsung FT-MF à brancher sur son lave-linge. (c) Samsung

 

Samsung propose depuis quelques mois un filtre à microplastiques, universel et à brancher sur son lave-linge, quelle que soit sa marque. En attendant que ce type de filtre ne devienne obligatoire à compter du 1er janvier 2025.

Les principales caractéristiques du filtre

Performance de filtration : Le filtre est capable de réduire l’émission de microfibres de plastique jusqu’à 98%. Cela contribue à diminuer la quantité de microplastiques rejetés dans l’océan chaque année.

Compatibilité universelle : Le filtre a été conçu pour être compatible avec divers modèles de machines à laver, ce qui le rend pratique pour de nombreux utilisateurs.

Entretien facile : Grâce à une lame intégrée, le filtre compresse et évacue les microplastiques collectés vers un seul endroit, ce qui empêche le filtre de se boucher et nécessite un nettoyage seulement toutes les 30 utilisations.

SmartThings App : L’application SmartThings permet un suivi intelligent du filtre, alertant l’utilisateur en cas de problèmes ou quand un nettoyage ou un remplacement est nécessaire.

Durabilité : Près de 90% des composants plastiques du filtre sont fabriqués à partir de plastique recyclé.

Comment bien l’installer. Voici les croquis pour bien installer l’appareil.

Filtre microplastiques FT-MF Samsung. Le montage.
Filtre microplastiques FT-MF Samsung. Le montage.

.st1{display:none}Produits Associés

.st1{display:none}Articles Associés